Toi aussi... T125?

Mobilité 125 veut connaître les impacts du trafic entre Saint-Esprit et Rawdon sur votre qualité de vie.

Trafic sur la 125

Les enjeux

01

Circulation trop dense

En période forte, près de 20 000 véhicules circulent quotidiennement sur le tronçon entre Saint-Esprit et Sainte-Julienne.

02

Configuration dépassée

La géométrie de la route 125 ne répond plus au nombre élevé de véhicules circulant dans les différents secteurs.

03

Risques d'accident élevés

Avec une moyenne de plus de 160 accidents par année, le tronçon entre Saint-Esprit et Chertsey est très risqué pour les usagers.

04

Accessibilité difficile

Lors des périodes de pointe, les véhicules d'urgence et de transport scolaires ont de la difficulté à se déplacer.

05

Qualité de vie réduite

Le bruit, la poussière et les vibrations ne sont que quelques exemples des effets néfastes de la situation actuelle.

06

Pistes multifonctions inexistantes

L'absence de pistes cyclables et multifonctionnelles amène de nombreux problèmes de cohabitations entre les usagers de la route.

Témoignages

Monsieur Louis-Charles Thouin

Député de Rousseau
Adjoint parlementaire au ministre responsable de l'Administration gouvernementale et président du Conseil du trésor
Président du caucus des député(e)s de Lanaudière

« J'accueille avec optimisme et grand intérêt l'initiative Mobilité 125 qui favorisera la transparence et les saines communications entre l'ensemble des intervenants concernés et saura, assurément, nous conduire vers un projet rassembleur et structurant pour le développement de la région. Les travaux d'amélioration de la route 125 tant attendus sont et demeureront au coeur de mes priorités. »

Jean-Pierre Charron

Maire de Sainte-Julienne

« Le transit touristique se rendant dans les municipalités plus au nord crée une congestion nuisant à l'accessibilité du commerce local. »

Bruno Guilbault

Maire de Rawdon

« La municipalité de Rawdon est la principale porte d'entrée de la MRC de Matawinie. Notre population subit les effets du trafic au quotidien nuisant ainsi à la qualité de vie. »

Joé Deslauriers

Maire de Saint-Donat

« Une mobilité accrue sur la route 125 permettra à Saint-Donat d'améliorer l'accessibilité à son magnifique territoire. Lieu de villégiature renommé, notre municipalité accueille également les amateurs de plein air du sud de Lanaudière. Les embouteillages observés lors des vacances et durant les week-ends ont un effet négatif sur notre développement. »

Michel Brisson

Maire de Saint-Esprit

« Le village de Saint-Esprit et ses résidents subissent une importante diminution de leur qualité de vie en raison de la congestion au carrefour de la route 125 et de l'autoroute 25/158. »

Michel Jasmin

Maire de Saint-Calixte

« La municipalité de Saint-Calixte s'est développée en attrait récréotouristique d'envergure. Elle poursuivra dans cette direction, mais l'un des enjeux est certainement la route 125 qui doit permettre l'accès aux visiteurs. »

Isabelle Parent

Mairesse de Notre-Dame-de-la-Merci

« La popularité grandissante de notre municipalité auprès des amateurs de plein air a fait augmenter considérablement la circulation. La 125 étant au coeur de notre village elle devra être adaptée à cette nouvelle réalité. »

Sylvain Breton

Maire d'Entrelacs et préfet de la MRC de Matawinie

« Notre région jouit d'un décor enchanteur et la route 125 constitue une voie d'accès majeure à notre secteur. L'ajout de pistes multifonctionnelles serait très bénéfique pour le tourisme de la MRC. Je suis très enthousiaste de l'engagement de mes collègues mairesses et maires et de la députation concernée à faire avancer rapidement ce dossier. »

Pierre La Salle

Préfet de la MRC de Montcalm

« La MRC de Montcalm est en pleine croissance et la configuration de certaines de nos infrastructures routières ralentie cette croissance. Des discussions sont présentement en cour avec les autorités gouvernementales et notre député et j'ai bon espoir que nous puissions régler ce problème à court, sinon moyen terme. »

François Quenneville

Maire de Chertsey

« Les lacs et montagnes de Chertsey en ont fait un attrait touristique reconnu par de nombreux Québécois. Les enjeux de mobilité sur la route 125 freinent le développement touristique de notre municipalité. »

Nouvelles